Ou comment éviter d’enrichir un gourou de l’entrepreneuriat

Comment vaincre la peur d’entreprendre ? Dans une récente étude publiée par l’APCE, nous découvrons que la peur d’échouer est un frein pour 34% des personnes souhaitant créer leur entreprise.

Ce chiffre est énorme. Trop. Beaucoup trop. Il en dit long sur la façon dont notre pays prépare les futures générations à l’emploi d’une manière générale. Mais il dit aussi à quel point être entrepreneur en France peut ressembler à un parcours du combattant.

Si les lignes ont bougé, nous sommes encore loin du compte, et il faudra encore patienter une ou deux générations pour l’entrepreneuriat vienne s’ancrer définitivement dans les gênes d’un pays où les bonnes idées ne manquent pas, mais doivent s’exporter pour vivre. Pour revenir à nos 34%, comment les aider à vaincre cette peur ? Comment les aider à trouver le courage ?

Vaincre la peur terroriste

Dernièrement j’entendais que Pôle Emploi allait aider des dizaines de milliers d’entrepreneurs en les accompagnants. Comment ? En mettant des informations en ligne sur son site. Les bras m’en sont tombés.

Distiller une information à un public ciblé est la fonction de base d’un site. Il est heureux qu’une telle entité se mette au goût du jour. Toutefois, j’en suis bien désolé, mais ce n’est pas ainsi que l’on va « aider » les créateurs.

Je vais faire une analogie un peu risquée. La peur terrorise le créateur. Traitons la peur comme une terroriste. Et quelle est l’une des meilleures solutions pour lutter contre ce fléau ? L’éducation. En éduquant les créateurs, nous leur donnerons les armes dont ils ont besoin pour remporter cette bataille et notamment la confiance.

Trêve de discours guerrier. Il se joue actuellement un changement profond dans la société avec l’avènement du {numérique|digital} (choisissez le terme qui vous convient le mieux). Les lignes bougent, et internet reste une machine qui suscite encore bien des craintes.

Créer une entreprise, en France, même unipersonnelle reste un énorme challenge. Le nombre de verrous administratif, même si le gouvernement tend à alléger le dispositif, les financements, la prospection, la vente, etc, etc… Autant de batailles à livrer pour le créateur.

Mis bout à bout, internet et création d’entreprise sont deux facteurs ultras anxiogènes pour le créateur. Voilà la vision franco-française de la création d’entreprise. Avouez qu’il faut être sacrément motivé pour plonger dans un tel bain !

Créer son entreprise reste une aventure humaine sans égale, internet est un outil formidable pour accélérer le développement commercial de son entreprise.
Encore faut-il le savoir !

Le créateur doit apprendre à maitriser internet pour ne plus en avoir peur, pour faire grandir ses idées, en récolter les bénéfices. Internet n’est pas qu’une zone de dangers, pas plus que la vie courante.

Dé-diaboliser l’outil, en présenter les avantages, apprendre à prémunir des risques, sensibiliser le créateur à la notion de communication, d’image de marque, de présence sur les réseaux sociaux.

Mieux communiquer, pour gagner plus

Lui apprendre à communiquer autour de son métier, afin qu’il sache mieux transmettre sa passion et toucher son public cible, lui apprendre la chance qu’il a de pouvoir communiquer, aujourd’hui, à moindre coût au travers d’un blog, des réseaux sociaux (encore eux), le tout avec un budget restreint.

Communiquer, se faire connaitre est aujourd’hui possible pour n’importe quelle structure, peu importe sa dimension. Encore faut-il mener des actions cohérentes, ce qui implique d’avoir un minimum de connaissances.

Ce sont ces connaissances qui vont aider à lever les doutes, à effacer les craintes et transformer les peurs en énergies positives. Si tout le monde ne réussira pas, tout le monde, chaque personne ayant l’envie de se lancer dans l’aventure doit pouvoir le faire.

Apprendre est la première innovation à laquelle doit penser le créateur. Elle va lui ouvrir de nouveaux marchés, de nouvelles façons de penser. Elle va « uberiser » certaines de ses façons d’agir, de voir son environnement.

L’apprentissage va lui rendre accessible ce qu’il croyait être hors de sa portée, c’est le meilleur moyen de dire adieu aux diverses peurs qui l’entrave.

Vous êtes cet entrepreneur, ce blogueur qui va devenir entrepreneur. Apprendre, comprendre n’est pas rébarbatif, c’est la seule solution pour évoluer, gagner mieux sa vie, gagner plus, d’obtenir tous les bénéfices des efforts que vous consentez.

Apprenez et soyez récompensé pour tout ce que vous faites. Récompensez-vous !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *