Comment bien travailler à la maison

Aujourd’hui, nous pouvons travailler sur et avec internet à peu près depuis n’importe quel point du globe. Ce qui offre une liberté de mouvement sans pareille.
Vous pouvez donc créer votre travail à domicile, à vous de choisir le lieu de votre domicile et de trouver ou d’inventer le travail en ligne qui saura vous satisfaire.

Pour autant, si vous souhaitez vraiment que votre travail sur internet apporte de beaux et juteux fruits, il est important de créer un cadre qui servira à vous sécuriser et vous permettra d’exprimer pleinement votre potentiel. Sans cela, vous risquez de partir dans tous les sens et de vous perdre en cours de route.

Travail à la maison, quelles solutions ?

Le travail en ligne reste un travail comme un autre. Vous pouvez lire nombre d’articles vantant les mérites de travail sur interner, cependant, un travail reste un travail. Ne l’oubliez pas ! Travailler en ligne, ce n’est pas les vacances.

De fait, créer un business en ligne, même si vous envisagez de l’automatiser, cela demande de l’implication, des connaissances, des compétences, et de la motivation si vous souhaitez donc travailler à domicile.

Cela passe donc par une période de reconversion 

  • Faire le point sur ses compétences
  • Définir ce que l’on aime
  • Définir ce que l’on veut faire
  • Définir les ressources nécessaires à la mise en oeuvre de ce travail (formation, temps, argent)
  • Faire le point sur les ressources déjà à disposition
  • S’armer de volonté et de patience
  • S’y mettre !

Nomade ou travailler à la maison ?

Le « nomad lifestyle » a le vent en poupe ces dernières années. Ça fait rêver. Partir n’importe dans le monde (souvent des pays exotiques et pauvres, ça coute moins cher) pour travailler sur internet en toute liberté. Pourquoi pas !

Si vous n’avez pas de famille à charge et le goût de l’aventure, lancez-vous, ce peut être une expérience enrichissante pour l’esprit, si tant est que vous ayez l’esprit en paix. Je parlerais, dans un prochain billet, de cette notion de la paix de l’esprit, qui m’apparait comme fondamentale dans la quête de liberté.

Donc, oui, vous pouvez choisir d’être nomade, et vous pouvez aussi choisir de rester travailler à la maison. Parce que partir avec femme et enfant(s), quand nous avons une vie bien établie, ce n’est pas aussi simple que cela. Surtout en raison des enfants.

Vous pourrez objecter que les enfants ne sont pas une « excuse » et que si l’on veut, on peut. Oui, et vous pouvez aussi admettre que pour certaines personnes, le choix d’une vie stable pour les enfants, c’est aussi une raison valable. Tout est question de point de vue.

Les enfants peuvent ne pas être l’unique raison, les crédits, le boulot de l’un ou de l’autre, la famille, les amis. Il est bien plus facile de tout plaquer quand on n’a vraiment rien à plaquer. Plaquer une vie entière, c’est possible. C’est un choix. Je comprends la réticence à le faire.

Personne n’a tort, personne n’a raison. Chacun ses propres choix, en fonction des convictions qui sont les siennes.

Quel travail à la maison ?

Bien, une fois cela posé, une fois que vous savez si vous préférez parcourir le monde ou travailler à la maison, que pouvez-vous envisager comme travail ? Sans rentrer dans le détail, voici quelques pistes à creuser

  • Le télétravail (salarié d’une entreprise travaillant depuis son domicile)
  • Consultant
  • Coach
  • Créateur de site internet
  • Développeur
  • Blogueur pro / « YouTubeur » / « Instagrameur » / …
  • Vendeur de produits d’informations
  • Boursicoteur

Bref ! Les solutions ne manquent pas pour qui souhaite travailler sur internet, à la maison, ou ailleurs.

Maintenant, j’aimerais attirer votre attention sur le cadre de ce travail à domicile, cela me semble important et fréquemment oublié sur les divers articles qui traitent le sujet. Dans ce qui suit, je vais partir du principe que vous avez souhaité créer un blog et en vivre.

Travailler à la maison : rêve ou cauchemar ?

Je comprends tout à fait le délire de vouloir créer un blog et de bosser depuis chez soi, se dire que c’est le pied, une liberté d’action totale, et tout ce qui va avec. En un mot : la liberté totale.

Sauf que dans les faits, se lever à 11h00, trainer en pyjama toute la journée, et regarder l’argent tomber tout seul sur le compte PayPal, ce n’est pas tout à fait ça la réalité.

Travailler à domicile, les bonnes questions

Travailler à domicile est quelque chose d’assez extraordinaire (qui sort de l’ordinaire, et l’ordinaire, c’est souvent bosser dans un bureau, donc, en ce sens, c’est « extraordinaire »), et cela demande quelques raisons valables pour éviter de sombrer dans la dépression.

En premier lieu, il est donc bon de se poser quelques questions qui vont servir à cerner votre motivation.

Qu’aimeriez-vous vraiment faire comme travail à domicile ?

Pourquoi ce travail-là ?

Ces deux questions (je vous épargne la troisième qui va avec, je la garde pour les séances de coaching) aussi emmerdantes soient-elles (oui, je le dis comme vous le pensez, on va gagner du temps), il vaudrait mieux vous les poser, voire trouver un coup de main pour poser des réponses utiles à votre projet. Et vous allez comprendre pourquoi en lisant la suite de ce billet.

Le fantasme du travail à à la maison

Sachez que travailler à domicile, ce n’est pas toujours le pied que vous pourriez croire. Avec ce que vous pouvez lire ici et la toile, il est très facile d’idéaliser le travail à domicile. En même temps, il faut bien que le vendeur vous vende sa salade.

S’il vient à vous raconter qu’en dehors de ses vidéos où on le voit s’éclater et vivre la vie de ses rêves, il se fait chier tout seul, tous les jours, dans son superbe appartement, à l’autre bout du monde, tout de suite, ça moins faire glamour.

Ceci étant, oui vous allez sortir de la routine « métro-boulot-dodo », cette prison intellectuelle, cette monotonie, cette vie de salarié dépourvue de sens(encore que…).

Et vous allez aussi vous couper de toutes sortes de liens sociaux. Terminé les rendez-vous à la machine à café, terminé les repas avec les collègues le midi, les apéros avec ces mêmes collègues. Vous allez vous retrouver seul. Tout seul.

Pendant plusieurs semaines, avant de recréer un réseau, vous allez devoir affronter le silence, la solitude. Vous allez voir que c’est très vite angoissant.

Bien sûr, si vous avez des enfants, ce sera aussi l’occasion de passer bien plus de temps avec eux. Cependant, vous devez désormais comprendre pourquoi il est important d’avoir une motivation en béton pour affronter ce qui vous attend.

Inventez votre travail à à la maison

Il est également important de mettre en place votre propre routine quotidienne. Au départ, il est naturellement tentant de ne pas prendre sa douche tout de suite, de trainer un peu, c’est un peu comme sas de décompression.

Malheureusement, nous avons tendance à aimer nos mauvaises habitudes. Je ne saurais trop vous conseiller de vous imposer ne routine un peu plus bénéfique.

En ce qui me concerne, au réveil, je me jette dans la douche, sinon, je vais rester trois plombes en tête à tête avec mon café.

Donc, je me lève et file sous la douche histoire de remettre le cerveau à l’endroit. Ensuite, je descends prendre mon café et accompagner ma fille l’école.

Par le passé, avant d’avoir ma fille, j’avais un rythme plus décalé. Je me levais vers 9h00 et je finissais le soir vers 3h00 du matin. Dans l’après-midi, je dormais deux heures. Depuis la naissance de ma fille, mon, rythme a changé. Mais la motivation, elle, reste la même.

Résumé de ma journée classique de travail à la maison

  1. La douche 
  2. Le café 
  3. Conduire ma fille à l’école 
  4. Boulot (lecture, rédaction, clients…)
  5. Déjeuner 
  6. Sieste
  7. Boulot 
  8. Récupérer ma fille à l’école 
  9. Devoirs de la petite
  10. Boulot
  11. Préparer le diner
  12. Diner
  13. Famille

Dans la réalité, c’est certes un peu plus nuancé, parce que pour vos enfants, si vous êtes à la maison, c’est pour vous occuper d’eux. Logique. Il leur faudra du temps pour comprendre.

Pour en revenir à votre motivation, vous comprenez donc désormais que si vous lanciez dans quelque chose qui ne vous satisferait pas pleinement, il serait compliqué de tenir sur le long terme.

Aussi, choisir de créer un blog sur une sujet en fonction de sa supposée rentabilité, ce ne serait as vous rendre service. Pourquoi (c’est chiant les pourquoi pas vrai hein ?) ? Parce que si vous n’atteignez pas le seuil de rentabilité du blog, vous allez déprimer encore un peu plus vite et ajouter le symptôme « je suis bon à rien ».

Avec ça, travailler à domicile, qui devait être une belle et riche aventure va se transformer en cauchemar plus vite que prévu. Vous aviez prévu d’être heureux, et bah raté ! Et ça se trouve, vous êtes déjà dans cette situation.

Reprenez le contrôle

Cherchez et trouver des motivations saines et profondes est donc plus qu’important, avec un peu de chance, vous commencez à comprendre. Oui, vous devez me prendre pour un personnage un tantinet hautain ou un peu agressif. Ce n’est pas le cas. J’ai pour habitude de « vous bouger avec bienveillance », parce que cela permet de vous « réveiller ».

Et c’est en étant réveillé que vous aurez le plus de chances d’atteindre vos objectifs, d’être heureux dans votre aventure. Pas de miracles, pour réveiller, vous devez vous poser les bonnes questions, et surtout, y apporter les réponses.

Travail à la maison : prenez tout de suite les bonnes habitudes !

Travailler à domicile peut être une aventure fantastique, mais en vous y prenant à l’envers, vous allez vivre un enfer sur terre.

Une dernière petite chose, et pas des moindres. Je ne saurais trop vous conseiller d’avoir un véritable espace de travail, et de prendre l’habitude de couper à une heure précise, régulière. Un espace de travail va vous aider à vous mettre dans des conditions professionnelles.

Vous devez avoir un espace de travail bien à vous, bien défini. Un espace qui dit « ici, je suis au boulot », qui est différent de « là, je suis à la maison ». Votre cerveau a besoin de cette « barrière » entre les deux univers. Votre famille aussi.

Chaque matin, vous « partirez » donc au boulot, et le soir, vous « rentrerez » à la maison. Avec le temps vous pourrez trouver un équilibre plus adapté à vos propres besoins. Cependant, au départ, et pendant quelques mois, cette procédure vous aidera à faire la transition entre le monde salarié et votre nouvelle vie d’entrepreneur.

Créer un blog, le faire vivre, en faire un business, réussir son travail en ligne, c’est possible.

Nous venons de le voir. Ah, oui, à condition, bien entendu, de ne pas prendre tout cela à la légère et de vous impliquer vraiment, totalement. Prêts ? A vous de jouer !