La mission de vie, vous en avez déjà entendu parler ? En résumé, c’est « LA raison pour laquelle vous êtes sur terre ». C’est également LA réponse à a question « qui suis-je vraiment ? »

Avant d’écrire ce billet, j’ai lu un certain nombre de publications qui traitent du sujet de la « mission de vie ». Et je suis resté assez… comment dire… sceptique.

Il m’a été proposé des choses très ésotériques et d’autres très « oui oui découvre la vie » ou « Martine et la mission de vie ». Je n’ai pas accroché, même si j’ai lu des choses qui se rapprochent de ce que je peux penser à ce sujet.

Et justement, qu’est-ce que je pense de la « mission de vie » ?

En premier lieu, la dimension « mission » me pose un problème. Je ne suis pas là pour remplir une mission, je ne suis pas chargé d’un message mystique à délivrer à l’humanité tout entière, ou investi d’une quelconque mission justement.

Je suis un être humain, un parmi plusieurs milliards. Et si je devais avoir une « mission » ce serait de vivre le mieux possible en accord avec mes valeurs. Voilà qu’elle pourrait être ma « mission ».

Entendons-nous bien, ceci est un avis très personnel et en rien une vérité universelle. Cette question de « mission de vie » touche au ressenti de chacun. Et en ce qui me concerne, explicité de la sorte, la « mission de vie », si elle me touche, ce n’est pas de façon totalement positive.

Je suis quelqu’un qui vit les pieds sur terre, et la tête parfois dans les nuages. Aussi, les questions mystiques, ce n’est pas mon truc.

Quelle est votre mission ?

En revanche, « pourquoi » est-ce que je suis là, qu’est ce que je vais faire de ma vie et pourquoi ces choix, là, ça m’intéresse, cela me parle, car c’est directement relié à ma personne, ce que je fais, ce que je dis, ce que je ressens.

Mission de vie ou « pourquoi » ?

De fait, au contraire de la mission, je crois bien plus au « pourquoi » qui nous reconnecte directement à nos ressentis, à nos émotions et nous donne un chemin à suivre.

Le « pourquoi » induit naturellement une question d’éveil, de conscience. Être éveillé à soi, conscient de soi et des autres

Conscient du monde qui nous entoure, conscient que nos actions entrainent forcément des réactions chez les autres, conscient que ce que je ressens moi comme une vérité, comme la réalité, ce n’est pas la vérité ou la réalité de la personne en face de moi.

Lorsque je travaille dans la recherche du pourquoi avec mes clients, il n’est jamais question d’une « révélation », mais d’une mise en lumière. C’est un processus de maïeutique, qui permet de faire émerger une phrase qui dit « ceci, c’est moi ».

La recherche du pourquoi nous apporte plusieurs éléments

  • La liste de nos valeurs
  • Une phrase qui synthétise parfaitement les valeurs que nous prônons
  • Une liste de « comment », à savoir, des actions pour exprimer au quotidien notre « pourquoi ».

A la différence de la « mission de vie », le pourquoi répond de façon tangible et concrète à un l’ensemble des questions que nous pouvons nous poser sur les choix que nous faisons.

Le « pourquoi » notre parcours d’une lumière nouvelle, et pose des mots sur nos ressentis.

Le « pourquoi », s’il se rapproche de la « mission de vie » en terme de la quête des valeurs que nous défendons, se différencie par un travail très concret avec un résultat factuel après quelques heures d’échanges entre deux personnes.

Par ailleurs, le pourquoi peut être utilisé pour la dimension professionnelle. Il peut très aisément exprimer le sens de vos actions, la contribution et l’impact que vous souhaitez avoir pour vos clients dans votre relation commerciale.

Dans les deux cas, « mission de vie » ou « pourquoi », l’idée est d’identifier les valeurs qui sont les vôtres au travers des émotions que vous ressentez.

Le « pourquoi » pour être clairement établis demande un partenaire de dialogue, tandis que la « mission de vie », d’après ce que j’ai pu lire, vous propose tout un tas d’exercices plus ou moins exotiques, plus ou moins précis et vous devez vous débrouiller seul.

D’expérience, après chaque séance de recherche du « pourquoi », mes clients sont satisfaits du travail accompli, car nous avons pu mettre des mots sur quelque chose qu’ils ressentaient sans pouvoir le nommer concrètement.

C’est ne porte qui s’est ouverte, un cadenas qui s’est déverrouillé en douceur et un chemin qui s’ouvre devant eux.

Et voici quelques exemples de « pourquoi »

Note : La plupart de ces exemples sont issus des séances de recherche du « pourquoi » avec mes clients.

  • Créer une relation respectueuse pour construire ensemble un monde humain, de connaissances et de partages.
  • Vous transmettre la conviction, la force et l’envie de faire l’expérience de la découverte.
  • Propulser les gens de manière à ce qu’ils laissent leur empreinte sur le monde.
  • Agir avec vous, par des actions rapides, efficaces et respectueuses pour vous propulser dans la lumière.
  • Entendre et révéler l’humain pour que chacun s’affirme au monde.
  • Inciter les gens à faire ce qui les inspire de manière à ce qu’ensemble nous puissions changer le monde.
  • Écouter et ressentir le monde pour que chacun puisse révéler sa propre légende.
  • Accueillir, écouter, comprendre pour être en soi même et se réunifier