Le meilleur de vous même

Avec « Le Programme »

C’est l’histoire d’une capacité humaine mise sous l’éteignoir à l’ère industrielle, un talent que le taylorisme (travail à la chaine) et la quête de productivité ont mis de côté.

C’est l’histoire d’une capacité qui fut attachée aux personnes soi-disant faibles et qui pourtant a fait de l’Homme l’espèce dominante sur cette planète.

C’est un talent que nous possédons toutes et tous, et un talent qui peut nous libérer de tout ce qui nous empoisonne la vie au quotidien.

Un talent qui nous aide à révéler ce que nous avons de meilleur à offrir, à nous même, aux autres, au monde.

Un talent que jamais personne ne nous a aidé à voir, à comprendre et à utiliser.

Voilà qui est bien dommage !

L’échec et la réussite

Grâce à des travaux et des études scientifiques, nous savons aujourd’hui que ce qui était autrefois considéré comme une faiblesse est en réalité une véritable force, un sixième sens. Nous pouvons donc faire voler en éclats certaines croyances.

Par exemple, ce qui définit la réussite. Par le passé, on nous disait que le QI était le facteur le plus important pour réussir.

Hé bien c’est faux. La science a démontré que le QI ne représente pas plus d’un tiers dans une vie couronnée de réussite.

Alors, réussir, est-ce une question :

  • D’envie ?
  • De moyens ?
  • De méthode ?
  • De Karma ?
  • D’intelligence ?
  • De génétique ?
  • D’environnement ?
  • D’éducation ?

C’est ici que la recherche et la science viennent à notre secours. Les résultats de nombreuses études faites par le monde depuis le début des années 1990 nous apportent des éléments factuels et encourageants pour chacun d’entre nous.

Le diktat du quotient intellectuel

Ce sont deux professeurs américains, Salovey et Mayer, qui sont à l’origine des changements imperceptibles, mais profonds, qui sont en train de s’opérer lentement dans la société tout entière.

Ils se sont penchés sur ce qui faisait ou non la réussite. Depuis les premières recherches et la découverte du QI, la science est partie du postulat qu’un QI élevé était un avantage certain dans la course au succès.

Or, Peter Salovey et John Mayer ont voulu en savoir un peu plus. Ils ont donc commencé un important travail qui fut le déclencheur d’une prise de conscience et de nombreuses études à travers les cinq continents, et toujours avec le même résultat. Le QI ne joue que pour un tiers dans la réussite d’un être humain.

Mieux encore, les personnes qui réussissent le mieux leur carrière ne sont pas celles qui possèdent le plus haut QI.

Un révolution dans la réussite

Certaines études ont suivi des individus durant plusieurs années, depuis l’âge de 4 ans jusqu’à leur parcours professionnel. Que fut-il découvert ? Encore une fois, le rôle du QI n’est pas prépondérant. Et mieux encore, en se basant sur les travaux précédant, il furent en mesure de prédire quelles personnes auraient le plus de chance de rencontrer le succès.

La science et les études menées auraient-elles mis au grand jour une méthode infaillible pour quiconque souhaite réussir ? Certes non.

Mais ces recherches éclairent les choses sous un nouveau jour. Aussi, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que des Université réputées se penchent sur la question en testant des nouveaux programmes d’apprentissages.

Un regard nouveau sur l’Humain

D’abord sur un échantillon restreint d’élèves, puis en élargissant peu leurs recherches. Et finalement, au vu des résultats, en faire un programme à part entière.

Ce fut ensuite le monde de la recherche d’emploi qui fut impacté. Une association a créé un programme autour de ce nouvel apprentissage avec des résultats stupéfiants ! Les personnes formées un retrouvant un emploi bien plus rapidement, mais surtout, à de meilleures conditions !

Peu à peu les entreprises ont commencé regarder ce phénomène de plus près. Pour certaines, si les résultats de croissance étaient encore au rendez-vous, ils commençaient à stagner, voir baisser et l’ambiance au sein de l’entreprise était délétère.

Des bénéfices en pagaille pour tous !

Crises, communication déficiente, mauvaise image de l’entreprise auprès des clients, des fournisseurs, il était temps de changer. Et comme la traditionnelle recette de la carotte et du bâton ne donnait plus les résultats attendus, il fallu bien se tourner vers d’autres solutions.

Ces entreprises après une période de test de plusieurs années ont fini par mettre en place des programmes de formations et de suivi sur un à deux ans.

Bénéfices ? Une atmosphère apaisée, une image redorée, des équipes plus performantes, et un chiffre d’affaires en hausse, parfois jusqu’à 20% !

La liste de bénéfices apportés par cette nouvelle approche est longue.

  • Une meilleure communication
  • Des relations interpersonnelles apaisées
  • Une plus grande implication dans les projets
  • Une synergie accrue
  • Un sens des responsabilités aiguisé
  • Le goût retrouvé de l’excellence
  • Une plus grande et plus fiable estime de soi
  • Des personnes plus attentives, plus serviables, plus assurées
  • Une meilleure tolérance,
  • Une meilleure sociabilité,
  • Une libération du potentiel d’apprentissage,
  • Une plus grande efficacité dans la résolution des conflits,
  • Un esprit apaisé, 
  • Et la liste de continuer ainsi encore longtemps.

Que cela soit dans le monde du travail, le social, ou dans la sphère privée, les résultats sont étonnants !

Bienvenue aux émotions

Et tout cela grâce à quoi ? Une meilleure compréhension de ses propres émotions. Ce dont je vous parle depuis quelques minutes est connu dans le monde scientifique et dans le coaching sous le terme « d’intelligence émotionnelle ».

Loin d’être un baguette magique, l’intelligence émotionnelle est un travail de fond. A la différence du QI qui est figé, l’IE se travaille naturellement avec le temps, c’est ce que l’on appelle communément la « sagesse ».

Ce que la science et les recherches nous ont apporté, c’est une meilleure compréhension du parcours émotionnel dans notre cerveau et des outils à la fois simples et puissants pour nous aider à les reconnaitre, les nommer et adopter la meilleure attitude possible face à elles pour ne plus nous laisser déborder.

Le Programme, en deux actes

Ce que je vous apporte, c’est un programme élaboré à la suite de plus de 7500 heures de lectures et d’accompagnements pour que vous puissiez amorcer chez vous l’évolution dont vous rêvez.

Le Programme se décompose avec une partie personnelle comprenant des questionnaires précis issus de l’Analyse Transactionnelle, de la PNL et de la Process Communication.

Que faire des réponses à ces questionnaires et exercices ? C’est le second acte du Programme. Je vous offre entre une et trois heures d’accompagnement personnalisé pour détailler avec vous vos réponses et vous aider à mieux comprendre ce qui se passe en vous et envisager avec vous les solutions les plus adaptées à votre personnalité.

Faites votre développement personnel vous même, et bien accompagné. 

Questions et réponses

Face à cela, il est fort logique que vous vous posiez quelques questions, voici les plus couramment posées :

Les résultats sont-ils garantis ?

Les résultats sont garantis à la hauteur de votre investissement personnel et de votre volonté à évoluer. Les exercices et questionnaires utilisés dans le Programme sont issus de techniques d’accompagnement ayant fait leur preuve.

Au bout de combien de temps puis-je espérer voir une amélioration significative ?

Avez-vous une motivation profonde d’évoluer, quelque chose qui vous tienne depuis quelques mois, quelques années sans jamais avoir vraiment osé vous regarder « en face », craignant inconsciemment votre propre regard et votre propre jugement ?

Selon les individus, leur environnement, leur volonté, la prise de conscience peut être très rapide, comme beaucoup plus longue du fait d’une résistance qui retarde d’autant les améliorations attendues.

Il a noter que le développement personnel reste un travail de tous les jours. Changer ses habitudes et ses réflexes demande un engagement quotidien de votre part. 

Est-ce que cela marche vraiment ?

Doutez-vous de vous ? En ce cas, cela ne « marchera pas ». Avez-vous confiance en vous pour guider votre propre changement, avez-vous la patience ? Alors, cela marchera.

Pourquoi devrais-je vous croire ?

Est-ce en moi que vous devez croire, ou en vous ? Mon programme et moi-même ne sommes que des outils à votre disposition.

Pourquoi ce prix ?

La somme de 97€ est-elle pour vous un coût ou un investissement ? Et si c’est un investissement, pensez-vous valoir à minima le prix du Programme ? La réponse vous appartient.

Le Programme arrive bientôt

Le lancement du « Programme » se fera en privé. Seuls les inscrits seront avertis de son contenu et de sa mise à disposition, et ce n’est pas tout ! Vous inscrire aujourd’hui vous donne droit à une réduction de 20%. 

L’inscription sur la liste d’attente est gratuite et sans engagement.