La réputation 1

Réputation, pourquoi vous devez y faire attention

Nous avons toutes et tous une réputation, qui que nous soyons, quoi que nous fassions, où que nous soyons, que nous le voulions ou non, une image nous précède, cette image, c’est la réputation. Comment la modeler pour qu’elle nous ressemble ?

Définition du mot réputation, que dit le dictionnaire ?

  • Manière dont quelqu’un, quelque chose est connu, considéré dans un public : Il a la réputation d’être honnête.
  • Opinion favorable ou défavorable du public pour quelqu’un, quelque chose : L’hôtel a très mauvaise réputation.
  • Fait d’être connu, célèbre : Un produit de réputation mondiale.

Voir sur le Larousse

Regardons d’un peu plus près cette notion via le livre « Publicitor »

  • L’image voulue : la marque définit son positionnement afin d’ajuster la façon dont elle est perçue par sa cible.
  • L’image perçue : L’image telle qu’elle est perçue par la cible de la marque.
  • L’image réelle : c’est l’image effective que la marque possède.

Comment se construit une réputation ?

En entreprise, la machine à café ou radio moquette, ou encore radio potin, sont les vecteurs favoris des petites histoires, des rumeurs et autres ragots.

L’être humain, juge, analyse, décortique et compare ses semblables en permanence, à la moindre occasion. Cela peut être en bien ou en mal. Et pour tout à chacun, il est préférable que cela soit en bien.

La réputation, c’est votre image de marque, votre personal branding. Une mauvaise réputation et adieu les ventes !

Une mauvaise réputation peut rapidement réduire vos efforts à néant. Se tenir en dehors du jeu ? Impossible, car si vous ne voulez pas être dans le jeu, les autres parleront quand même de vous, et pas en bien, puisque vous leur laisserez toute la place d’inventer des histoires sur votre compte.

Pour votre réputation, il est donc important que ce soit vous qui racontiez votre histoire, même si celle vous revient quelque peu déformée, il vaut mieux que vous en soyez à l’origine, il sera bien plus facile de corriger le récit.

Démentir une histoire qui s’est ancré dans l’esprit et le fantasme collectif est bien compliqué. Ce n’est certes pas impossible, c’est tout simplement beaucoup d’efforts et de temps, sans compter les dégâts occasionnés.

Comment avoir la maitrise de sa réputation

Lorsque vous êtes à votre compte et présent sur internet, la maitrise de votre réputation est un point hautement critique. D’ailleurs, certains vendeurs de rêves n’hésitent pas à utiliser l’arme du procès à tour de bras pour conserver une image au-dessus de tout soupçon.  Du moins, en apparence.

Une bonne réputation s’appuie sur vos valeurs, vos convictions, sur la façon dont vous déroulez le script de votre histoire au travers des divers médiums à votre disposition, comme votre blog (ou site), les réseaux sociaux (Instagram, Facebook ou LinkedIn).

Il est donc utile, à un moment ou un autre, d’établir votre « pourquoi », ceci dans le but de créer un environnement cohérent.

La stratégie de marque, donc sa réputation, découle de vos valeurs et votre culture. Elle définit votre positionnement, votre différence, votre avantage et votre proposition de valeur.

Le côté sympa, frais, ou le nomad style, c’est bien, cependant, à la longue, cela manque de profondeur, et vous allez vite finir par répéter toujours la même chose. En outre, ce n’est pas un élément réellement différenciant.

Tout le monde peut jouer sur la corde « sympatoche », et si cela peut déclencher des ventes ou attirer rapidement du monde à vous, est-ce pour autant que les gens vont vous suivre sur le long terme ?

Je vois des tas de personnes ayant des comptes sociaux à plus de 10.000 abonnés, et un engagement proche du néant : pas ou peu de commentaires, pas ou peu de likes. Ce qui n’est pas forcément bon pour la réputation.

Reconnaissez que nous vivons, que nous le souhaitions ou non, dans un monde de marque, et qu’à ce titre vous êtes une marque, vous avez une réputation, vous avez une image, à plus forte raison lorsque vous êtes à votre compte.

Vous n’aurez jamais le contrôle absolu de votre image, pour autant, ne laissez les autres construire une image que ne collerait pas à vos valeurs, vous pourriez avoir à le regretter amèrement.

Il est préférable d’être totalement partie prenante de votre histoire et d’être la source de celle-ci.