La réalité, en réalité, ce n’est pas ce que vous croyez !

La réalité ? Qu’est-ce donc : le monde tel qu’il est, une interprétation ? Vivons nous tous la même « réalité » ?

Quand j’y pense, dès fois, je me dis que je n’aimerai pas être « la réalité ». Parce que « la réalité », en vérité, quand on se pose deux minutes, elle prend sacrément cher la pauvre !

Tenez, prenez les expressions suivantes :

  • Prendre la réalité en pleine face
  • Ouvre les yeux, regarde la réalité en face !

Rien que ces deux exemples, que l’on entend plus souvent qu’à son tour, nous donne la définition de la réalité : une vision, une interprétation du monde qui nous entoure.

C’est quoi la réalité ?

Qu’est-ce que « la réalité » ? Lors des journées de formation que j’anime, il est un exercice que j’adore faire le premier jour.

C’est un exercice fascinant, parce que sa simplicité de mise en œuvre et son résultat bouleverse bien des choses dans la tête de mes élèves.

Révélez la réalité

Prenez une bouteille d’eau. N’importe laquelle. Dans la mesure du possible, une bouteille qui possède encore son étiquette. Vous pouvez faire cet exercice tout seul chez vous, et je vous invite à le faire.

Prenez votre bouteille, et posez-la sur une table, faites-en sorte de pouvoir tourner autour de la table, et donc de la bouteille.

Placez-vous à un bout de la table. Observez bien la bouteille, et notez précisément ce que vous voyez : Que lisez-vous sur la bouteille, que voyez-vous derrière la bouteille, devant ?

Allez à un autre bout de la table, et recommencez. Que lisez-vous sur la bouteille, que voyez-vous derrière la bouteille, devant ?

Changez encore de position, et recommencez. Que lisez-vous sur la bouteille, que voyez-vous derrière la bouteille, devant ?

Maintenant, prenez vos notes, et relisez-vous. Que constatez-vous ? Que pour une même situation, vous avez vu des choses différentes à chaque fois.

La vérité de la réalité dépend de quoi ?

La réalité ? C’est une bouteille d’eau posée sur une table. De cette même réalité, selon de là où nous la regardons, nous avons une lecture différente à chaque fois.

Quelle est la vérité de cette réalité ? Aucune et toutes à la fois. Tout n’est qu’une question d’angle de vue, de vision des choses.

Voilà ce qu’est la réalité. C’est votre point de vue sur une situation donnée. Et souvent, en dehors de ce qui vous concerne directement, intimement, vous n’avez pas tous les éléments pour savoir si une situation est plus ou moins ceci ou cela.

Ce que vous voyez de votre réalité est filtré par la position que vous occupez dans la scène. Mais elle aussi affecté (en bien ou en mal) parce que cous croyez de vous, des autres, de ce que vous croyez être « la réalité ».

Avoir raison, c’est avoir tort

Vous pensez « être nul, bon à rien ». Le point de vue qui vous faire dire cela est sans doute juste, c’est votre vérité. Pourtant, il est tout à fait possible qu’un tiers, observant la même scène que vous depuis un autre angle ne le voie pas du tout ainsi.

Qui a raison ? Qui a tort ? Et si finalement savoir qui a raison ou tort n’avait pas d’importance ? L’important ne serait-il pas d’échanger sur ces points de vue, pour mieux se comprendre l’un et l’autre et ainsi définir une autre réalité ?

C’est pas un truc de dingue ça ?

Nous sommes partis d’une table et d’une putain de bouteille de flotte et voilà que nous avons remis en cause « la réalité » tout entière.

La vie n’est-elle pas magique parfois ?

Ah, et pour finir et parfaire l’exercice, il est également possible de prendre deux cadres. Un petit, et un grand. Puis de regarder la table et la bouteille au travers des deux cadres. C’est un exercice tout aussi fascinant à réaliser et qui vous montre comment nous pouvons changer la vie, la réalité, simplement en changeant notre regard.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *