Débat de chiffres 1
Débat de chiffres 2

Sur internet, pour certains, le nombre de vues est le totem. Plus il y a de vues mieux c’est. Pour d’autres, ce sont les likes et les commentaires, plus il y en a, mieux c’est.

Note : ceci est un petit d’humeur suite à des échanges privés et un débat apparu sur LinkedIn (que vous retrouverez au pied du présent billet).

Dans une société où les chiffres sont la « preuve » (veuillez noter les guillemets), forcément, ce sont là des valeurs importantes, voire fondamentales.

Seulement, que cela soit les vues, les likes, les commentaires, en réalité, tout cela, on s’en fout !

Pour chacun d’entre nous, le vrai chiffre, c’est le taux de conversion. Combien d’abonnés, pour combien de clients.

Et ce chiffre-là, personne ne va vous le donner. Parce que ce taux de transformation est bas. Et forcément, pas valorisant pour l’émetteur du chiffre, bah oui. Quand t’en pas un gros, tu te caches, histoire de pas avoir à te justifier.

De plus, vous pourriez ne signer qu’un seul client sur 20.000 membres de votre réseau, cependant, ce client est peut-être une affaire qui va générer 40k de CA (pour quel bénéfice net au fait) ?

Vous aurez les techniciens de la pub, du seo qui vont aussi vous dire : « grâce à nos actions, ce site vient de faire plus 300% de trafic ». Whaoo ?! Non.

Car ces chiffres ne disent rien sur l’investissement financier et humain, sur le temps passé. Ils ne décrivent ni les méthodes ni les actions. Bref, c’est un chiffre. Si en plus, le trafic partait de 1 visiteurs par jours, bon, pas de quoi sauter au plafond.

Les preuves bidons

Ma quéquette fait 30 cm (je sais, vous êtes jaloux), est-ce que pour autant cela suffit à donner du plaisir à une femme, est-ce que cela dit quelque chose d’utile sur ma façon de faire l’amour ? Non.

J’ai gagné 200.000 euros au loto ! Super, c’est cool. Peut-être pas. Si je joue 2 fois par semaine, un montant total de 100 euros, depuis 20 ans ? J’ai dépensé 104.000 euros. J’ai donc gagné 96.000 euros. C’est bien, mais moitié moins qu’annoncé.

J’ai un taux de transformation de 50% sur cette page de capture. Génial ! T’es un pro de la conversion ! Sans doute. SI j’ai 10.000 visiteurs par mois sur cette page, effectivement. EN revanche, si j’ai deux visiteurs par mois ?

Les chiffres ne sont rien de plus que ce que nous voulons leur faire dire. Vous vous méfiez des mots, mais pas des chiffres, parce qu’ils ont un aspect scientifique, et dans l’occident, nous apprenons très tôt que la science est incontestable.

Sauf quand elle se trompe. Et elle se trompe aussi très souvent.

Alors, oui, je dis que les chiffres ne sont une preuve de rien. Ce sont juste des métriques utiles pour évaluer quand nous avons TOUTES les informations à notre disposition.

Malheureusement, nous n’aurons que très rarement, pour ne pas dire jamais, toutes ces informations qui pourraient nous éclairer.