Apprendre à s’accepter, à croire en son potentiel

Croire en soi est une chose que l’on enseigne en sport. Je dirai même que c’est la base du sport. N’importe quel coach vous le dira : « Si tu ne crois pas en toi, ce n’est pas la peine d’y aller ».

Soit, c’est une belle lapalissade. Et oui,malgré cela, et en bien d’autres choses encore, le sport est une belle école de la vie. C’est vrai. Si vous ne croyez pas en vous, ce n’est même pas la peine d’essayer quoi que ce soit. Même la super méthode miracle ne fonctionnera pas.

La croyance est l’essence de la mécanique humaine. Certains, comme Napoleon Hill la décrive même comme étant le « secret suprême », celui qui ouvre toutes les portes de la réussite.

Il y a cette autre phrase célèbre « si tu ne crois pas en toi, personne ne le fera à ta place » (ou quelque chose dans ce goût-là, nombreuses sont les variantes).

Nous vivons dans une société ou croire en soi est impératif si vous voulez déjà ne serait-ce que « survivre » dans cette jungle d’agressions psychologique quotidienne.

Les bouchons, les transports, les pressions au travail, le temps qui file, les informations toutes plus sombres les unes que les autres, et j’en passe ! Y’aurait de quoi se faire sauter le caisson parfois. Ce n’est pas une solution.

La solution c’est donc de croire en soi

C’est bien beau posé ainsi, ça semble facile, mais, heu, de quelle manière on en arrive à croire en soi ? Qui plus est quand l’estime de soi est bien rangée au fond du fond de la cave, dans une grosse armoire en fer dont la clé est portée disparue depuis de lustres ?

Il serait déjà bon d’avoir à l’esprit que tout ne va pas changer du jour au lendemain. Il faut du temps pour tout. La réussite, quelle qu’elle soit, est un voyage. Et même si vous prenez un avion (ça va vite un avion), le voyage demande du temps.

Vouloir être arrivé avant même d’avoir fait le premier pas, ce n’est pas gagné. Un proverbe (chinois, je crois), un proverbe donc, et très sage dit ceci : « Même le plus long des voyages commence par un premier pas ».

Un premier pas, certes, mais dans quelle direction ? Nord ? Sud ? Est ? Ouest ? Où avez-vous envie d’aller ?

Se fixer un cap

C’est là que de se fixer des objectifs est utile. Alors, inutile de vous ruer sur les « SMART » ou autres « SWOT », pour le moment, laissons cela de côté. Fixez vous des objectifs, point. Je vous présenterais ultérieurement une méthode toute simple, toute bête, mais d’une redoutable efficacité pour que vous appreniez à vous fixer des objectifs qui vous correspondent vraiment.

Donc, fixer un cap, et se mettre en route. Voilà qui va vous donner confiance. Voilà qui va vous redonner le gout de croire en vous.

La confiance est dans l’action, et ce n’est pas en restant à se lamenter sur son sort que l’on s’en sort (joli ça hein ^^).

La croyance est la mère de tous les succès que le monde ai pu connaitre depuis qu’il existe. C’est à vous de vous donner des raisons de croire en vous. Et nous l’avons vu dans un précédent article, « la réalité » n’est qu’une question de point de vue.

Changez de point de vue sur vous-même, vous allez être étonné des découvertes que vous ferez. Changer de vie ? Pas si compliqué ! Commencez déjà par croire en vous.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *